fathoms_2

Si je vous ai fait découvrir son kickstarter il y a presque 7 mois, l’artbook FATHOMS est enfin entre mes mains. Il y a des livres comme ça qui attirent l’œil dès que vous les croisez, et à l’époque, celui-ci m’avait interpellé. Un livre artistique à petit apparemment prix et au contenu vraiment très joli, voyons donc si cela se concrétise.

Pour faire un rapide petit récapitulatif, l’artiste en question à savoir Michael Manomivibul, est un fervent utilisateur de techniques de peinture à base d’encre de Chine. Il aime également beaucoup les univers marins et cela se ressent vraiment au travers de ses différentes créations. Si on ne peut plus se procurer le livre de l’artiste pour le moment d’après ce que j’ai vu, il est en revanche possible d’acheter des impressions de ses œuvres sur son site ici, en se rendant dans la boutique.

site

Lançons-nous donc dans l’appréciation du bouquin. Je le disais au début, j’ai backé pour un pack comprenant une version hardcover du livre (comprendre couverture rigide) avec jaquette alternative du livre, qui est également signé main et numéroté par l’auteur. En plus de cela, j’ai 2 lithographies (d’une taille d’environ 22X30 cm) qui sont également signées main par l’artiste.

Niveau extérieur, le livre se défend plutôt bien, avec une couverture rigide de bonne qualité même si les coins restent très fragiles. À l’avant on découvre l’une des œuvres nommée « Of the deep », avec au bas le nom du livre en lettres dorées. La tranche porte également le nom du livre et à l’arrière, un simple blanc avec au bas un code-bar ainsi que le prix officiel du livre quand celui-ci arrivera (à savoir 35 $, ce qui me semble un peu cher ).

À l’intérieur, on a en page de garde la fameuse signature de l’auteur avec le numéro de notre édition, pour moi c’est le numéro 100/500. S’en suit une page de remerciement aux différentes personnes qui ont rendu ce kickstarter possible et également une page d’introduction de Michael. Par la suite, chaque chapitre possède un petit texte d’introduction pour décrire l’univers des œuvres qui vont être présentées. Les couleurs des dessins sont à forte dominante noire / gris, avec parfois du sépia et quelques couleurs qui peuvent ressortir sur certains dessins.

Petit défaut pour moi, les différentes créations sont affichées de manière un peu trop banale, sur du papier blanc brillant sans réel cachet. On aurait pu attendre un peu plus de travail pour coller à l’ambiance qu’a choisie l’artiste. Après, c’est peut-être l’effet qu’il a recherché, c’est-à-dire de coller à une « exposition de galerie d’art » où tout est dans la sobriété et assez épurée. Enfin, un petit chapitre est dédié à l’explication des techniques qu’il utilise pour réaliser ses créations.

fathoms_19

Niveau lithographie, très bon point puisque pour le coup ce n’est pas du papier brillant, mais du papier type Canson (vous savez, ce papier granuleux que vous aviez à l’école pour faire du dessin en cours d’art plastique !) et c’est du meilleur effet pour accueillir l’impression. L’une des œuvres est le fameux « Of the deep » que nous avions en couverture, l’autre est la peinture nommée « Peculiar Nobility ». La qualité est donc vraiment excellente, la taille est très sympa puisque c’est du 22 X 30 cm (pour vous donnez un ordre d’idée, les mêmes en 2 fois plus petit sur sa boutique se vendent entre 15 et 20$) et les deux lithos sont signées par notre cher Michael.


Pour conclure sur ce livre, je dirais qu’il a un style bien particulier dans ses œuvres et qu’il faut y adhérer. Pour ma part je trouve toujours ça agréable à regarder et bourré de détails. Pour le prix commercial de 35 $ je trouve ça un peu cher avec du recul, car il n’y a que 76 pages, et que le travail de mise en page à l’intérieur me semble un peu léger. Après si vous êtes fan de peinture à l’encre de Chine et que l’univers de l’artiste vous plaît, vous pourrez y aller, mais ce n’est clairement pas un indispensable pour votre bibliothèque.

Points positifs :

  • Un extérieur attrayant ;
  • Signé et numéroté par l’artiste ;
  • Un style visuel bien particulier ;
  • Un très bon rendu grâce à l’encre de Chine ;
  • Des lithographies vraiment magnifiques.

Points négatifs :

  • Un contenu trop léger ;
  • Une mise en page trop lambda ;
  • Un style qui ne plaira pas à tous.

[IMAGES PERSONNELLES]